Les hôteliers et les restaurateurs disent NON à la loi sur l’énergie

Les hôteliers et les restaurateurs disent NON à la loi sur l’énergie
11. avril 2017 Info Energie

Les coûts énergétiques représentent une part substantielle de l’ensemble des dépenses, en particulier pour les établissements très énergivores de l’hôtellerie-restauration. Avec la Stratégie énergétique 2050, le coût de l’énergie augmenterait considérablement.

Pour atteindre les objectifs trop ambitieux de la Stratégie énergétique, il faudrait également remplacer tous les chauffages au mazout. De tels assainissements complets signifieraient la fin de nombreux petits établissements de l’hôtellerie-restauration.

Affaiblissement de l’hôtellerie-restauration
Actuellement, en raison du franc fort, l’hôtellerie-restauration doit déjà faire face à de nombreux défis. Des coûts encore plus élevés engendrés par le renchérissement de l’essence et du diesel, de l’électricité et des taxes sur l’énergie affaibliront encore davantage les établissements confrontés à la concurrence transfrontalière.

Avec la nouvelle loi sur l’énergie, ce sont les PME et les ménages qui paient la facture, relève Muriel Hauser du restaurant Le Beausite à Fribourg: «si nos clients doivent débourser toujours plus pour l’essence, le chauffage et l’électricité, les sorties au restaurant seront le premier poste sur lequel ils économiseront. Ainsi, nos clients viendront plus rarement. Avec la loi sur l’énergie, nous ne devons pas scier la branche sur laquelle nous sommes assis!»

Les coupures de courant auraient des effets dévastateurs pour les restaurants Le problème ne concerne pas seulement l’augmentation des coûts. La sécurité de l’approvisionnement énergétique est également menacée, notamment pendant les mois froids de l’hiver. Imaginez un instant: une coupure de courant pendant le service de midi alors que le restaurant est complet – un mauvais scénario qui pourrait se produire. C’est pourquoi l’hôtellerie-restauration dira NON le 21 mai!

Brasserie «Le Beausite» et «Café du Gothard» à Fribourg
Muriel Hauser accueille ses clients depuis seize ans à la Brasserie «Le Beausite» et depuis onze ans au « Café du Gothard » à Fribourg.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*